Des circuits courts pour le financement de la transition énergétique

Lorsque deux sociétés aux activités complémentaires se côtoient au quotidien sur un même site, il est logique qu’elles apprennent à se connaître et il arrive qu’elles tombent sous le charme l’une de l’autre. La nature fait alors son œuvre, et c’est ainsi que, de la rencontre de Climate Services et d’Amos Advisory, une entreprise nouvellement créée a été déposée sur la cheminée de bluefactory. Bienvenue à Lending4Impact.

Nouvelle entreprise

30/09/2022

Climate Services SA effectue des bilans CO₂, ainsi que des analyses de risques et opportunités liés à la transition vers une économie bas carbone, et prodigue à cet effet des conseils stratégiques et pratiques. Amos Advisory propose de son côté des conseils en finance durable aux institutions à la recherche de solutions écologiques et responsables pour leurs investissements. Chacune de ces deux sociétés de conseil se trouve ainsi à un bout respectif de la chaîne de valeur. Entre les deux se situe l’entreprise, avec ses besoins en matière d’efficience énergétique et la façon dont elle peut les financer. Fort de ce constat, Amos Advisory et Climate Services ont décidé de mettre sur pied une plateforme de prêts participatifs, ou crowdlending, afin de mettre en lien entreprises et investisseurs pour le financement de projets liés à la transition énergétique.

Selon Werner Halter, de Climate Services, le besoin des entreprises est réel. « On se rend compte que les projets de réduction d’émissions de CO₂ ou de production d’énergie renouvelable ont des horizons de rentabilité à 5 ou 10 ans, ce qui est relativement long. Or, les entreprises rechignent à utiliser leurs fonds propres pour quelque chose qui n’est pas directement lié à la production. Ces projets ne sont donc jamais prioritaires pour elles, même si les économies d’énergie et le ROI [retour sur investissement] sont intéressants.» Philippe Spicher, d’Amos Advisory, renchérit: «Les entreprises ont de la peine à trouver du financement pour leurs projets d’efficacité énergétique, de réduction des émissions de CO₂ ou de développement d’énergies renouvelables, notamment auprès des banques, qui n’ont pas encore tout à fait compris les enjeux et les opportunités qui peuvent se présenter. C’est là où notre rencontre, avec Werner, est intéressante, car les investisseurs sont de plus en plus à la recherche de solutions d’investissement réellement durables, et pas seulement ce qu’on peut trouver en bourse. En effet, s’il y a eu une explosion des investissements ESG [fondés sur l’environnement, la responsabilité sociale et la gouvernance] ces dernières années, beaucoup d’approches restent superficielles, voire relèvent de la simple cosmétique. Afin de pallier ce manque, la plateforme fait office de lien entre ces investisseurs et les entreprises.»

Lending4Impact est aujourd’hui sur la rampe de lancement, avec la sélection des premiers projets qui vont être présentés sur la plateforme et la communication aux investisseurs potentiellement intéressés. Il s’agit de projets concrets, comme le financement d’infrastructures photovoltaïques ou de véhicules à hydrogène. La durabilité du projet est certifiée par Lending4Impact, qui calcule en parallèle le montant, la durée et le taux d’intérêt de son financement.

Parmi les investisseurs visés se trouvent des particuliers, mais aussi es institutionnels, comme des fondations, des caisses de pension ou des fonds d’investissement spécialisés dans la dette à impact. Ce sont parfois des institutions qui se sont engagées à réduire l’empreinte carbone de leurs investissements et qui ne trouvent pas suffisamment d’opportunités pour le faire sur les marchés. Les entreprises font, elles, face à des obligations parfois plus contraignantes. Dans le cadre de la loi sur l’énergie, elles ont fixé avec les cantons des conventions d’objectifs comprenant des listes de mesures, dont certaines, si elles sont rentables en 3 ans, sont obligatoires.

En associant l’offre et la demande sur le marché du financement écologique, Lending4Impact fait coïncider deux besoins. Mais sa démarche traduit aussi une nouvelle réalité, soit le besoin de développer de nouveaux modèles économiques pour faire de la transition écologique une réalité. «D’un point de vue technique, on a tout ce qu’il faut pour réaliser cette transition, déclare Werner Halter. C’est la mise en œuvre qui pêche, souvent pour des questions de financement». Cette mise en œuvre, Lending4Impact la rend possible grâce à la proximité qu’elle établit entre entreprises et investisseurs, ainsi qu’avec les services supplémentaires d’analyse et de conseil qu’elle leur apporte. Avec cet outil, une entreprise peut notamment proposer à ses cadres, à ses fournisseurs ou à ses clients de participer au financement de ses projets, et rester ainsi au plus près de ses sources de financement. «Ce que nous proposons correspond en quelque sorte à un circuit court du financement», conclut Philippe Spicher.

Copyright ©Bluefactory. All rights reserved. – Fait avec le :cœur_bleu: par Up to you